FREE Shipping for ALL Orders! FREE Shipping for ALL Orders!
Contact
heiwaslipper@gmail.com

French | Heiwa Slipper

French
"Merci de votre visite sur notre site Web.
Nous sommes une boutique de pantoufles en ligne située au Japon et nous avons le plaisir de vous présenter nos différentes collections de pantoufles.

Mais tout d’abord, laissez-moi vous expliquer ce que nous appelons « pantoufle » au Japon. Dans les pays occidentaux, le terme « pantoufle » désigne la plupart du temps « un type de chaussure semi-fermée, consistant en une semelle maintenue au pied du porteur par une sangle passant sur (ou entre) les orteils ou le cou-de-pied (Source : Wikipédia) ». Ce sont très souvent des chaussures que l'on peut porter à l’extérieur, mais aussi à l’intérieur pour plus de confort. Toutefois, lorsque nous parlons de « pantoufle » au Japon, nous pensons à des chaussures plates d'intérieur, et c'est ce type de pantoufles que nous aimerions rendre universel.

Comme vous le savez peut-être, nous avons l'habitude de nous déchausser lorsque nous entrons dans une maison pour ne pas salir le sol. Alors pourquoi portons-nous des pantoufles à la maison ? Comment le port des pantoufles est-il devenu chose courante au Japon ?

On raconte que la pantoufle est apparue au Japon au début de l'ère Meiji (1868-1912), époque à laquelle le Japon a commencé à s'ouvrir au monde et à accueillir de plus en plus de personnes de l'étranger, notamment des pays occidentaux. Cependant, ces visiteurs entraient bien sûr directement dans les maisons ou les chambres d'hôtel sans se déchausser. Les Japonais craignaient que cette habitude salisse leurs sols et abîme leurs tatamis. La pantoufle a été conçue pour résoudre ces problèmes et accueillir des personnes issues de milieux culturels différents.

Depuis lors, les pantoufles sont utilisées quotidiennement dans tout le Japon. Cependant, les pantoufles fabriquées au Japon se font malheureusement rares de nos jours. Beaucoup sont fabriquées en masse industriellement dans d'autres pays où les salaires sont moins élevés pour être ensuite vendues ici à prix bas. Notre thème est « Le retour des pantoufles japonaises ».

Vous découvrirez ici des pantoufles fabriquées dans l'esprit de l'hospitalité japonaise. Nous aimerions aussi vous présenter des pantoufles fabriquées dans d’autres pays, où nous nous efforçons de pratiquer un commerce équitable lors de leur importation. « Que tout le monde y gagne : le client, la société et le fournisseur » ; voilà notre objectif.

Nous croyons que la pantoufle peut être un pont vers la paix (= « Heiwa »).

- Heiwa Slipper"
"「De nouveaux chaussons pour une nouvelle maison」
Au Japon, nous donnons parfois des cadeaux à des amis, à des membres de la famille et à des collègues lorsqu'ils déménagent ou s'installent dans une nouvelle maison. Nous offrons des cadeaux de toute sorte, mais nombreux sont ceux qui offrent des pantoufles. Ils pensent probablement que commencer une nouvelle vie en changeant ce que l'on a aux pieds porte chance et apporte de la stabilité à celui qui reçoit le cadeau, tout comme dans le proverbe japonais qui dit que « fortifier ses pieds, c'est créer une fondation ou une base ».
Par ailleurs, il est toujours bon de proposer des pantoufles aux invités lors d'une pendaison de crémaillère. Aligner des pantoufles amusantes et colorées à l’entrée et les offrir aux invités amorcera sûrement la conversation du bon pied au moment où les invités choisiront quelle paire porter. Laissez les invités ramener à la maison les pantoufles qu'ils ont portées en cadeau pour créer un souvenir amusant de la fête. (Bien entendu, cela empêche également les invités de salir la nouvelle maison avec leurs chaussures.)
En créant une variété de pantoufles avec de nombreux modèles, nous espérons rendre plus amusants la vie dans une maison chaleureuse et le divertissement des invités."
"« À propos des chaussons à semelle souple »

Les chaussons de style japonais sont des chaussures conçues pour être portées à la maison. Il est donc important que les semelles soient légères et souples. Leurs avantages et niveau de confort varieront selon les matériaux utilisés lors de la fabrication. La plupart du temps, ce sont des semelles en plastique ou en feutre qui sont utilisées.

Chacun ayant la caractéristique d'être facile à utiliser à l'intérieur de la maison en raison de leur nature légère, réduisant l'usure des planchers en bois et tatamis au minimum. Les semelles en plastique ne s'encrassent et ne se salissent pas facilement, mais certaines personnes peuvent ne pas supporter le bruit de battement qu'elles font lorsqu'elles marchent. Les semelles en feutre font peu de bruit et sont également très douces au toucher.

Ces différents types de semelles ont chacune leurs propres caractéristiques. Au Japon, il n'est pas rare d'avoir les deux types de chaussons à disposition en fonction de l'environnement dans lequel ils seront utilisés. Nous mettons tout en œuvre pour sensibiliser nos clients à la douceur des semelles de pantoufles au moyen de vidéos et d'autres supports disponibles sur Internet."
"Au Japon et dans d’autres régions d'Asie orientale, il est coutumier de porter de nouvelles chaussures au nouvel an. À la fin de l'année, nous achetons de nouvelles chaussures, pantoufles et autres. Et, au nouvel an, nous portons ces nouvelles chaussures.

Je ne saurais dire pourquoi cette tradition est encore profondément enracinée dans notre culture. Mais je pense que c’est une coutume importante qui stimule l'esprit et nous prépare à faire face aux nouveaux défis de l'année à venir et nous encourage à avancer."
À l'origine, les pantoufles japonaises avaient pour but d'accueillir des personnes de différentes origines culturelles. Lorsque le Japon a mis fin à sa politique d'isolement et a ouvert ses frontières, de nombreux habitants d'autres pays ont commencé à se rendre dans le pays. Cependant, ils n'avaient aucun moyen de savoir que, dans la culture japonaise, il est d'usage d'enlever ses chaussures avant d'entrer dans une maison. Et ainsi, il arrivait souvent que des étrangers entraient dans une pièce gardant leurs chaussures, ce qui provoquait toutes sortes de problèmes par la suite. Et c’est là que l’idée est née de proposer des pantoufles de style japonais. C’est cet esprit d’hospitalité à l’égard de ses invités qui est ancré dans les pantoufles.
Au Japon, les « chaussons » sont un élément indispensable pour se détendre à la maison, mais jouent également un rôle important dans le divertissement des invités. On trouve dans de nombreux foyers japonais, outre les chaussons habituellement utilisés par la famille, des chaussons préparés spécialement pour les invités. Nous utilisons des chaussons un peu spéciaux pour eux. C'est une façon de montrer « omotenashi » à nos invités. Chaque paire de chaussons renvoie à un passé culturel qui lui est propre. Nous espérons que vous apprécierez nos chaussons japonais !
"Au Japon, le mot « chausson » désigne toutes les chaussures d'intérieur. Depuis l'Antiquité, enlever ses chaussures à la maison est une tradition culturelle profondément ancrée au Japon.

Les raisons en sont dues aux modes de vie au Japon, avec sa culture du « tatami », ainsi que son climat et sa topographie.

Dans un pays humide et pluvieux comme le Japon, entrer dans la maison avec ses chaussures endommagerait les tatamis et les planchers en bois.

De plus, dans la coutume traditionnelle des « tatamis » qui consiste à dormir à même le sol, il faut éviter de traîner de la saleté dans la maison avec ses chaussures.

Cependant, les bonnes manières qui consistent à « se déchausser avant d'entrer dans la maison » ne se limitent pas qu'à cela.

Il y a aussi la question du respect de son propriétaire, ainsi que l'intention de diviser les pièces avec distinction et jugement.

Ce type de restriction sur les chaussures est une coutume au Japon, mais en tant que raisons pour lesquelles des chaussons de style japonais ont été créés, cela peut causer des frictions avec des personnes d'autres origines culturelles.

C'est pourquoi les chaussons au Japon jouent un rôle important en dehors de leur fonction physique, en tant que médiateur spirituel entre soi-même et les personnes « extérieures à la maison ».

Au Japon, où nous vivons, il y a beaucoup de ménages qui préparent des chaussons spéciaux pour les visiteurs.

« Les chaussons » nous rappellent le plaisir d’inviter de précieux invités chez nous."
"« Voyages et hôtels et chaussons »

Les chaussons de style japonais ont été créés à l’origine pour les voyageurs arrivant au Japon.
Ils constituent un moyen simple, facile à porter et à enlever, de faire l'acte d'entrer dans une pièce après avoir enlevé vos chaussures sans effort.

C'est de cette manière que les chaussons prennent une place importante dans la vie quotidienne japonaise. Mais à part cela, ils sont également indispensables lors des voyages et dans les hôtels.

Même lorsque vous êtes dans un endroit éloigné de chez vous, vous pouvez toujours trouver le confort dans un hôtel.
Et dans la plupart des hôtels japonais, il est mis à votre disposition des chaussures pour vous aider à vous détendre dans votre chambre, c'est-à-dire des chaussons.

Vous pouvez vous détendre et libérer vos pieds, fatigués de voyager, de vos chaussures.

Au Japon, un endroit où vous pouvez enlever vos chaussures est un endroit où vous pouvez vous sentir en sécurité, à l'aise et détendu.
Les chaussons ne semblent peut-être pas aussi importants, mais ils jouent un rôle très important dans la création d'un endroit qui permet de se sentir à l'aise même en voyage.

Nous produisons également des commandes spéciales pour les hôtels et les auberges .
Nous nous efforçons de vous aider à créer de beaux souvenirs de voyage."
"Les valeurs que nous voulons effectivement partager.
Il y a une forte émergence du minimalisme au Japon et dans le monde entier ces dernières années. Ce courant de pensée prône de vivre simplement avec le minimum d'éléments nécessaires. Des mots comme « minimalisme » et la méthode « konmari » sont des valeurs largement partagées au Japon et font partie du mouvement qui permet aux gens de prendre conscience des plaisirs dont ils jouissent dans la vie.
Ce mouvement est non seulement bénéfique du point de vue écologique, mais peut également être considéré comme une contre-culture contre l’économie capitaliste existante régie par la cupidité et le gaspillage.

Cependant, le Japon d'après-guerre était un cas différent dans lequel les gens n'avaient littéralement rien. Dans un monde où rien n'existe, les objets peuvent être vendus immédiatement après leur création. C’est pour cette raison que le modèle de production et de consommation de masse a été celui qui a permis de reconstruire économiquement le Japon après la seconde guerre mondiale. Ce modèle visait à réaliser une croissance économique en vendant des produits rapidement et à faible coût à un grand nombre de consommateurs, grâce à forte capacité de production. Mais ce système s’est depuis effondré.

Nous étions bien trop indifférents aux effets de ce modèle. L’industrie japonaise des pantoufles est un excellent exemple de l'impact de ce modèle sur nous. Les fabricants de pantoufles ont importé de nombreux équipements industriels et à grande échelle dans le but de produire des pantoufles en plus grande quantité, à un rythme plus rapide et à un coût inférieur. L’accent étant mis sur la rapidité, la quantité et le prix, la qualité et le design ont été négligés, ce qui a entraîné une baisse des prix des pantoufles.

Cependant, les fabricants ne sont toujours pas satisfaits et ont eu l’idée d’utiliser une main-d’œuvre moins chère en dehors du Japon afin de battre la concurrence en baissant les prix. Les pantoufles avaient des prix étrangement bas. Ils étaient vendus sur le marché avec une baisse d'un dollar sur le prix habituel. De nombreux fabricants et usines qui ont eu recours à la main-d'œuvre locale ont naturellement été contraints de fermer leurs portes.

Le mode de vie moderne que nous voulions créer lors de la reconstruction du Japon d'après-guerre était-il censé être en proie à la concurrence des prix et causer la faillite des producteurs ? Ce n'est vraiment pas juste.

Les valeurs que nous souhaitons vraiment partager sont le respect des producteurs de leurs équipements et processus de production de haute qualité, ainsi que des créations personnalisées et diversifiées.

Les pantoufles japonaises sont conçues pour servir de forme de communication entre des personnes de cultures différentes.

À l'avenir, nous devrions préserver le sens originel de ces pantoufles au lieu de trop nous concentrer sur la concurrence des prix."

"Que signifie « Heiwa » ?
Notre nom de marque est « Heiwa Slipper ».
« Heiwa » signifie « paix » en japonais. Pour comprendre pourquoi nous avons choisi d'utiliser le mot « paix » il faut remonter à l'origine même des pantoufles de style japonais. L'invention des pantoufles de style japonais résulte de la considération portée aux visiteurs étrangers de cultures différentes (ceux qui porteraient les mêmes chaussures à l'intérieur et à l'extérieur) se rendant au Japon lorsque le pays s'est ouvert au monde extérieur et du souhait de leur donner quelque chose à porter à l'intérieur. Nous croyons que le sentiment de respect et de compassion pour les personnes de cultures différentes est le premier pas vers la paix.
Le sentiment de tranquillité que vous éprouvez lorsque vous enfilez vos pantoufles préférées, ainsi que les pantoufles que vous offrez pour accueillir ces précieux invités, nous chérissons ces sensations de « Heiwa » dans la vie quotidienne."

"Ces pantoufles traditionnelles sont soigneusement tissées par des femmes âgées vivant dans les villages de montagne ruraux du Japon. En hiver, lorsque l'activité agricole est au ralenti, elles tissent soigneusement une pantoufle à la fois. Elles enveloppent les herbes de carex et les plants de riz dans du tissu et des vieux vêtements pour plus de durabilité et de confort. Le résultat est un chausson qui masse doucement la plante des pieds.
Cependant, de moins en moins de personnes savent tisser ces pantoufles, qui sont de moins en moins utilisées dans la vie quotidienne. De plus, ceux qui peuvent les tisser vieillissent. C'est pourquoi nous voulons faire connaître ces merveilleuses pantoufles.

La paille est mélangée avec des vieux vêtements ou des chutes de tissu, puis tissée pour former ces pantoufles. La paille seule n'est pas résistante et peu agréable sur la peau. En enveloppant la paille dans du tissu en coton, vous obtenez une pantoufle à la fois robuste et joliment colorée.

Les semelles bosselées de ces chaussons ont la dureté requise pour stimuler confortablement la plante des pieds. Les fibres naturelles et le coton permettent aux pantoufles de respirer, ce qui les rend agréables à porter même pendant les chaudes journées d'été."
"La paille est enroulée dans du tissu provenant de vieux vêtements ou de restes de tissus, puis tissée pour créer ces pantoufles. En plus d'être rugueuse sur la peau, la paille seule n'est pas résistante. En enveloppant la paille avec un tissu en coton, on obtient un matériau robuste et aux couleurs plaisantes.

Les semelles bosselées de ces pantoufles ont la dureté appropriée pour stimuler confortablement la plante des pieds. Les fibres naturelles et le coton permettent aux pantoufles de respirer, ce qui les rend idéales même pendant les étés chauds.

Ces pantoufles sont fabriquées à la main par des agricultrices âgées qui restent dans les villages agricoles en montagne pendant la saison des chutes de neige, lorsque les travaux agricoles ne sont pas possibles. Un mode de vie agricole et un état d'esprit frugal ont donné naissance à ces pantoufles traditionnelles. Chaque paire est unique et aucune paire ne se ressemble. Trouvez-en une à votre goût."
"Ces chaussons sont fabriqués à partir de morceaux de tissus recyclés provenant d'une usine d'articles tricotés. Étant fabriqués à partir de matériaux recyclés, ils peuvent d'une paire à une autre présenter des différences minimes en taille et en couleur. Ces chaussons sont élastiques. Nous recommandons ces chaussons pour les moments de détente et pour leur confort.

*Mise en garde
Ne pas laver en machine. Laver doucement à la main et bien faire sécher. Même en les lavant à la main, il est toujours possible de les détendre ou de les endommager ; soyez prudent car une fois mouillés, ils peuvent devenir glissants. Veuillez éviter de les porter si vous avez des faiblesses dans les jambes."

"Ces chaussons sont fabriqués dans des villages agricoles du nord du Japon. Ils sont fabriqués à partir de cosses de maïs tissées, séchées naturellement. Les cosses de maïs non comestibles ont été éliminées en très grandes quantités, mais ces pantoufles les recyclent et les utilisent. En automne, lorsque le maïs est récolté, les enveloppes de maïs sont soigneusement épluchées et séchées, puis en hiver, lorsque les travaux de la ferme sont terminés, elles sont minutieusement tissées. C’est un processus qui nécessite une technique extrêmement difficile et longue.

Une fois terminé, les chaussons sont remarquablement légers et aérés. Vous pouvez les porter sans jamais ressentir d'humidité, car ils n'en accumulent pas. Ils sont plutôt destinés à être portés en été, mais étant aussi capables de retenir la chaleur, ils restent légèrement chauds en automne et en hiver.

Cependant, étant donné que les fabricants de ces pantoufles vieillissent, leur nombre diminue. La quantité fabriquée chaque année est en forte baisse, suscitant des inquiétudes quant à la poursuite de la production dans le futur. Nous sommes très désireux de sensibiliser le plus grand nombre de personnes possible aux bénéfices de ces pantoufles."
Ces chaussons sont fabriqués avec un matériau très léger et très doux (enveloppe de maïs naturelle). Ils sont très confortables et respirants, mais ne sont pas aussi durables que certains autres chaussons. Plutôt que de les porter pour vous déplacer dans votre maison, nous vous recommandons de les enfiler lorsque vous avez envie de vous détendre ou de vous prélasser. Merci de votre compréhension. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter. Merci beaucoup.
"Ces chaussons en cuir sont fabriqués au moyen d'un tannage végétal, un procédé qui n'emploie aucune substance toxique. Le cuir tanné aux végétaux est fabriqué à partir de peaux provenant d'un élevage de porcs situé à la périphérie de Tokyo, et dans le respect de l'environnement. En vieillissant, ce cuir arbore une jolie couleur.

Ces chaussons fabriqués à partir de cuir local de Tokyo contiennent également des matériaux recyclés. Les semelles intérieures de ces chaussons sont fabriquées en ""recyclant"" des rebuts du tissage du denim. L'industrie japonaise du denim éliminerait environ 200 000 mètres de denim chaque jour. Nous avons donc utilisé une partie de ce denim pour réaliser les semelles matelassées de nos chaussons. Ces semelles disposent d'une texture agréable et confortable pour la plante des pieds."
"[CHAUSSONS EN CUIR RESPIRANT]
Les chaussons d'intérieur en cuir véritable présentent plusieurs avantages. Un des avantages est la bonne respirabilité. Certains chaussons que l'on porte à l'intérieur possèdent un design raffiné et une sensation de douceur mais une mauvaise respirabilité. Ils ne peuvent donc pas être considérés comme confortables. Ils sont également mauvais pour la santé et l'hygiène des pieds. La plupart des chaussons d'intérieur respirants sont fabriqués à partir de matières végétales naturelles telles que le chanvre ou sont des modèles d'été à bout ouvert. Ceux-ci peuvent être confortables en été mais peuvent laisser froid aux pieds en automne et en hiver. Les chaussons en cuir se distinguent quant à eux par leur sensation de chaleur, leur respirabilité et leur capacité de rétention de la chaleur, mais sans confinement. Au Japon, on dit que ""le cuir respire"". Les fibres de collagène qui composent le cuir sont hydrophiles et comportent de nombreux espaces fins. Cette porosité est une propriété du cuir qui permet de créer une chaussure confortable. Le cuir absorbe et libère également l'humidité en fonction des variations d'humidité. La métaphore du « cuir qui respire » est utilisée pour décrire la fonction du cuir qui absorbe et libère l'humidité. Cette propriété est le secret du confort des chaussons en cuir. C'est pour cela que les chaussons en cuir sont moins rigides que les chaussons en cuir synthétique. *Nous avons lancé notre production locale dans la banlieue de Tokyo au Japon, en utilisant du cuir, un sous-produit de l'industrie de la viande, ainsi que du tanin végétal, avec un procédé de tannage écologique tourné vers le marché local, qui réduit l'impact environnemental sans utiliser de substances toxiques, pour produire notre chausson en cuir TOKYO. Nous continuerons également à concevoir des produits utilisant des matériaux d'origine végétale ou recyclés."

 

>

 

« À propos des pointures de nos pantoufles. »

1. Nos pointures de pantoufles sont calculées d'après les mesures japonaises. 
Veuillez vous reporter au tableau de conversion pour obtenir la meilleure estimation de votre pointure.
Nous affichons également les pointures américaines. 2. Les pointures japonaises sont mesurées en centimètres. 3. Les pointures japonaises sont toutes calculées en mesurant la longueur des semelles intérieures.
(Elles ne sont pas calculées en mesurant la longueur du dessous ou des semelles extérieures des pantoufles.) 4. Si vos pieds sont plus larges que la moyenne,
nous vous recommandons de choisir une pointure de pantoufles légèrement supérieure. 5. Les pantoufles tissées à la main ou en cuir ont tendance à s'étirer et à se dilater quand vous les enfilez. 6. Selon le type de pantoufles, nous ne pouvons pas fabriquer de grandes tailles telles que XL. 7. La plupart de nos pantoufles ne peuvent pas être lavées.
Vous pouvez prendre soin des pantoufles en les essuyant et en les nettoyant, ou en les séchant au soleil.
En ce qui concerne nos produits en cuir, vous pouvez en prendre soin comme vous le feriez avec d’autres chaussures en cuir. 8. Nos pantoufles, à quelques exceptions près, sont destinées à une utilisation en intérieur. S'il vous plaît, n'hésitez pas à nous contacter pour toute question.